Louis Poulsen - Série de lampes Arne Jacobsen

Filtre 

Coloris  
Trier par: Popularité  


Arne Jacobsen im Raum 02

Arne Jacobsen est considéré comme l'un des architectes et designers danois les plus influents du XXe siècle. Au cours de ses 50 ans de carrière, son nom est devenu synonyme du modernisme danois. La particularité de son design, la forme simple, presque puriste est reconnaissable dans toutes ses créations, qu'il s'agisse de bâtiments, de meubles, d'accessoires, de textiles ou de luminaires. Depuis plus de 50 ans, ses lampes design sont synonymes d'élégance intemporelle.

Les créations d'Arne Jacobsen peuvent être interprétées comme une leçon de géométrie inspirante, se manifestant dans ses formes épurées. Une incroyable assurance en matière de proportions a aussi joué un rôle important. Il utilisait une harmonieuse structure faite de lignes, d'angles, de ronds et de cylindres, souhaitait exprimer une harmonie et une quiétude visuelle et bannissait résolument tout accessoire. La discrétion au niveau des coloris était pour lui également très importante, et il aimait travailler surtout avec des nuances et des tons doux n'attirant pas l'attention. Son credo : un objet ne doit en aucun cas se faire remarquer ou encore entrer en collision avec les expériences de l'observateur. La même chose était valable pour l'aménagement d'intérieur et pour les bâtiments : aménagement et ambiance doivent être considérés comme un tout.

La série de luminaires AJ est l'expression parfaite de la ligne épurée d'Arne Jacobsen. Les lampes design furent dessinées en 1960 pour l'hôtel Radisson Blu Royal Hotel de Copenhague, anciennement SAS Royal Hotel. Leur forme conique asymétrique assure une démarcation claire de la lumière. Autrement dit : il est possible de s'imaginer la lumière même avant que la lampe soit allumée, la direction ayant déjà été donnée à travers le design. L'abat-jour est pivotable, la lumière suit la forme.

Arne Jacobsen im Raum 02

La famille de luminaires AJ a bénéficié dès ses débuts d'une grande popularité auprès d'architectes et d'amateurs de design. C'est ainsi qu'elle fut en 2010 le centre de l'attention de la présentation commune de Louis Poulsen et de l'hôtel Radisson Blu Royal ; les lampes autant que l'hôtel fêtèrent cette année-là leur 50ème anniversaire. D'autres objets fêtant leur anniversaire : le fauteuil le Cygne et l'Œuf d'Arne Jacobsen.

Cinq nouvelles nuances de couleurs de la gamme de couleurs d'Arne Jacobsen

Pour marquer l'anniversaire, Louis Poulsen a créé cinq nouvelles couleurs pour les légendes du design, qui appartiennent à présent à la gamme standard du fabricant danois. « Dans notre recherche d'inspirations de couleurs, nous nous sommes adressés au fabricant de meubles Fritz Hansen, qui nous a montré par exemple la gamme de couleurs d'Arne Jacobsen ainsi que les échantillons de tissu originaux pour le Cygne et l'Œuf » raconte Claus Østergaard, International Marketing Manager chez Louis Poulsen.

« Il s'est avéré qu'Arne Jacobsen était plutôt réservé face aux tons forts. Il utilisait pour ses rideaux des tissus qui filtraient la lumière du jour, permettant ainsi de créer une lumière tranquille, douce dans la pièce. Nous avons testé les coloris de Fritz Hansen est en avons sélectionné cinq pouvant s'harmoniser avec chaque intérieur. Ces tons, on les retrouve également dans les textiles qu'a pu concevoir Arne Jacobsen ainsi que dans les aquarelles qu'il peignait pendant son temps libre », ajoute Claus Østergaard.

Royal-Hotel: Suite1805 Relaxing-Zone

Ces cinq nouvelles couleurs sont des tons pastels mats, qui ont tiré leur nom des chambres dans lesquelles elles furent exposées en 2010 lors d'une exposition spéciale au Radisson Blu Royal de Copenhague. Il s'agissait de chambres doubles rénovées et de suites au 18ème étage de l'hôtel, dont les couleurs s'harmonisaient le mieux avec les couleurs des lampes. Les invités purent choisir leur couleur favorite entre les chambres 1805, 1806, 1808, 1809 ou 1810 et passer la nuit entourés de l'ambiance d'un designer bien particulier.

Un demi-siècle de design – et une perspective très personnelle

Le nouveau directeur du Radisson Blu Royal Hotel, Roy Al Kappenberger, est né au 18ème étage de l'hôtel. Roy Al Kappenberger est le fils du directeur d'hôtel suisse Alberto Kappenberger, avec qui Arne Jacobsen travailla pendant la phase de construction. Il se souvient de s'être baladé étant enfant à travers l'hôtel dans l'uniforme des apprentis et d'y avoir croisé de nombreux invités de renom qui vivaient là dans le premier hôtel de designers du monde : des membres de la famille royale, de grands hommes politiques, des acteurs et des rock-stars. « Arne Jacobsen était un visionnaire. Un génie, bien en avance sur son temps », explique Kappenberger. De la conception du bâtiment aux escaliers en colimaçon et aux fauteuils renommés, le Cygne et l'Œuf, jusqu'à tous les détails de l'aménagement d'intérieur comme les commodes, les poignées de porte et les couverts en acier, Arne Jacobsen a démontré ce que la « marque » voulait signifier et a offert au monde du design un tout nouveau mode d'expression. Et il donna au terme « luxe » une toute nouvelle définition. Au lieu d'être pompeuse, somptueuse et clinquante, l'élégance se devait alors d'être raffinée et discrète.

Comme Roy Al Kappenberger l'explique : « Arne Jacobsen a marqué l'ADN du design de notre hôtel comme aucun autre. Il me tient particulièrement à cœur de poursuivre sa ligne conceptuelle. » Des 275 chambres au total, seule la chambre 606 a été conservée dans son état initial. Ici, le temps s'est arrêté, ici l'esthétique d'Arne Jacobsen est aujourd'hui encore convaincante.


Designer